Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   
Blog de la sagesse la sérénité et de la sériosité. 
Créez votre propre blog gratuitement! 

L’intérêt général du Sénégal sur l’élection Présidentielle 2019

Posté par: Diop galass| Dimanche 28 octobre, 2018 00:10  | Consulté 264 fois  |  0 Réactions  |   

L’introduction. Dans la Bible des politiciens du monde entier particulièrement du Sénégal, on dit,  « le parti politique est conçu pour la conquête du pouvoir, l’obtenir et le tenir le plus longtemps possible ». Je suis sûr pour le fond du texte, si je me trompe sur la forme ce n’est pas important, vous le connaissez mieux que moi. En attendant de connaitre qui est l’auteur de cet texte mondialement répandu parmi les professeurs mondiaux en politique comme Mr Makka WELL, je démens cette affirmation, cette méthode est très contradictoire avec ce que j’appelle l’art de la vie humanitaire. Explications, j’affirme que, l’objectif d’un parti politique n’est pas pour obtenir le pouvoir en tant que tel, en principe, l’objectif c’est le bien-être d’un pays, il doit être conçu pour le bien-être d’un pays, cela veut dire que, quand le pays va bien même si c’est de la part d’un autre parti, chaque dirigeant de parti doit être satisfait et soutenir le parti politique en question voire même dissoudre le sien au nom de bien-être du pays qui était son objectif.

L’idéologie politique c’est pareil. Socialisme, capitalisme… peu importe le nom, leur objectif ce n’est pas l’idéologie en tant que telle, mais l’objectif c’est le bien-être d’un pays, cela veut dire que, quand le pays va bien même si c’est de la part d’une autre idéologie, chaque leader d’idéologie doit être satisfait et soutenir l’idéologie politique en question voire même abandonner la sienne et transhumer au nom d’honnêteté intellectuelle et le bien-être du pays qui était son objectif. Cela veut  dire aussi que, diaboliser la transhumance est une ignorance monumentale, car, comme les objectifs doivent être le même, ils le sont et être en train d’atteindre quelque part, tout le monde doit prendre la même direction vers cette part. Donc transhumance c’est une pratique très Noble et Républicaine, aussi c’est l’un des signes de l’honnêteté intellectuelle. Le seul problème général est suivant, toutes les bonnes pratiques du monde on peut les pratiquer aussi avec des mauvaises intentions, voire même le don des repas gratuits aux gens, trés beau geste! Mais, on peut le faire pour transmettre des maladies aux gens.  Est-ce qu’avoir une idéologie et un parti politique, cela peut-il signifier; non à n’importe quelle réussite du pays réalisé à travers une autre idéologie ou parti politique qui n’est pas le mien? Je pense que NON !                                                              

Développement. Quand il s’agit de l’intérêt général, on n'a plus à intéresser de celui qui sera bénéficiaire ou perdent, règle numéro un d'intérêt général est que, les bénéficiaires soient majoritaires, mais, il y aura forcément des perdent, notamment ceux qui n’aiment que diriger juste pour diriger, ils sont les amoureux de diriger. La seule question validée est suivante; l’affaire est-elle réellement l'intérêt général ou non? Explication réponse! Positivement, le Sénégal est en points d’endetter de manière banquable, car le pays est en sentier, beaucoup d’infrastructures sont en cours d’autres sont déjà achevées, les programmes pour la santé et l’éducation etc… Et presque ils sont tous pertinents, mais, tous les projets soient pertinents et prioritaires à l’unanimité, ça c’est impossible, même DIEU à du mal pour faire cela, pour ne pas dire incompétent. Dans une République chaque citoyen a sa propre projet prioritaire publique en tête qui est plus urgente pertinente pour lui, cela est l’une des justifications d’élire un seul citoyen qui prend toutes les décisions paradoxales ou pas à la place de tous les autres citoyens, mais la maturité sénégalaise n’est pas encore assez pour adopter cette réalité. Malheureusement les contraintes ne manquent pas, il y en a beaucoup de réalisations qui devaient être réalisées au Sénégal il y a trente à quarante ans, nul ne les avait fait. Exemple; le même régime qui a deux régimes précédés à l'intervalle d’un demi-siècle ne doit pas construire des grands pavillons de quatre mille lits dans les universités supérieures, en même-temps, dans les écoles primaires, il doit y construire aussi des salles de classe qui étaient des abris provisoires, c’est un pire absurde. Et pourtant ce ça qui se passe au Sénégal dans les sept dernières années. 

Le Sénégal aussi est en points de devenir un producteur au marché mondial à travers son agriculture et ses ressources naturelles comme le pétrole et le gaz. Mais, selon mon observation, dans les pays africains particulièrement le Sénégal, l’alternance est le synonyme de  recommencement à zéro dans tous les secteurs. Tous les ministres et les directeurs généraux seront limogés en commençant par les plus chevronnés et compétents à leur travail, très souvent au but de donner une part à chacun de leurs alliés. Tous les accords et les contrats nationaux ou internationaux résiliables seront résiliés en commençant par les plus importants et intéressants pour le pays, très souvent au but d’éviter une réussite portée l’empreinte d’un prédécesseur. Quel dommage! La plupart des cadres africains particulièrement Sénégalais ne veulent pas simplement la réussite de leur pays, certains la veulent seulement si la réussite portera leur empreinte et en cas d’autre empreinte, ils préfèrent l’échec pour leur pays et, pourtant ils sont les meilleurs. Les autres sont pires, ils ne la veulent jamais pour que leur réussite personnelle soit plus visible.

 Conclusion. En tant que sociologue, islamologue, économiste et écrivain  autodidacte, j’affirme avec toute la sériosité, qu’il n’est même pas question que le Sénégal change son actuel régime s’il ne veut pas suicider économiquement, le pays est en lointaine de toutes sortes de soucis qui nécessite ces genres de mesures suicidaires. Et je suis sûr que la plupart des candidats présidentiels partagent au fond du cœur ce point de vie avec moi, seulement la problématique est déjà expliquée au paragraphe ressent. Et comme nul ne s’intéresse sérieusement sur l’intérêt général tout cool, c’est à nous les citoyens sénégalais de valeur qui doivent le faire en réélisant notre régime en place présidé par le candidat sortant pour que tous les projets pharaoniques du Sénégal soient achevés en douceur, n’importe quelle empreinte que les projets achevés vont porter ne nous concerne pas, c’est l’intérêt général du Sénégal qui est en jeu. A BON ENTENDEUR, SALUT!

 Auteur de l’article Galass DIOP Adresse web www.galassdiop.seneweb.com

DATE ; Le 23 Octobre 2018  00 heur 50 mn                            Désolé pour les corrigeables involontaires !

 L'auteur  diop galass
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés: Intéressé, Idéologie
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
diop galass
Blog crée le 25/07/2014 Visité 56132 fois 27 Articles 1881 Commentaires 0 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires