Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   
Blog de la sagesse la sérénité et la paix. 
Créez votre propre blog gratuitement! 

Lettre ouverte aux chefs d’État africains à propos de l’Accord d’APE en Afrique

Posté par: Diop galass| Dimanche 28 mai, 2017 05:05  | Consulté 254 fois  |  0 Réactions  |   

   

       

Mesdames et messieurs, excellents chefs d’États Africains, je vous salue respectueusement et vous honore plus que possible, j’incline avec tous mes respects devant vous pour vous rendre service de dire ce qui est l'opinion à moi et ce qui est la réalité à propos de l’APE L'Accord de Partenariat Economique avec l'Afrique de l’ouest.

Je n’ai pas l’espoir que ma lettre soit une porteuse d’idée ou de conseil, mais, elle va probablement devenir juste  une déclencheuse de réflexion. D’accord ! Peut-être qu'il y aura un petit manque à gagner dans les trésors publics Africains, mais malgré tout cela, l’APE est très rentable pour les Peuples africains et même pour ces trésors Africains-là.

Explications de l’hyper avantage,

Le manque à gagner ne se dépend que dans les progressions de compétitivité d'industries africaines, plus que les industries progressent leurs compétitivité plus que le manque à gagner s’amortit dans une signature de l'accord pareil. S'ils ont bien progressé et eu plus de compétitivité, le manque à gagner pourra être évité, voire même le contourner à la faveur d'Afrique et, même si le manque à gagner sera inévitable. La cherté des denrées, la mauvaise qualité et la quantité insuffisante de la plupart des produits industriels africains sont là avec leurs dégâts publics à effectuer. On pourra l'amortir deux à trois fois à travers la réduction des coûts médicaux destinés aux maladies  très nombreuses en Afrique causées par la malnutrition.  Car, les États Africains sont en train d'injecter des montants d'argent colossaux pour subventionner les joints des nombreuses maladies causées par la malnutrition sur les Peuples Africains, ce budget subventionnel africain est deux à trois fois plus coûteux que le manque à gagner que l'accord d’APE peut causer aux trésors publics. Combien de maladies et de médicaments sont-ils pris en charge ou subventionnées par  les États Africains ? Et en cas de non pas signer  l’accord, la situation de plusieurs industries africaines démotivées de raison inconnue ne s’améliore pas et sans  intervention d’industries étrangères, c’est seulement la poche des consommateurs africains qui continuera de porter le fardeau. Quelle misère évitable! Je vous en prie, on peut utiliser les services compétents pour plus de précision, vous allez voir avec des chiffres plus précis et vous allez être surpris, les industries sont deux sortes, ceux qui sont compétitives pour concurrencer et les autres majoritaires qui ne le sont pas, la conclusion est simple, ceux qui le sont, elles n'auront pas de difficulté à la concurrence, ceux qui ne le sont pas, la question est suivante. Une industrie existée déjà plus de dix ans et elle n'a pas encore réussi à être compétitive pour faire la concurrence dans son propre territoire, elle compte sa survie dans les poches de consommateurs. Est-ce que cette industrie-là mérite-t-elle une préservation d'existence? NON !!! Selon mon point de vu. La première prévention de toutes les maladies, c'est l'accès de bonne nutrition depuis l'enfance et durant la croissance, aussi la première source de toutes les maladies, c'est la malnutrition à mon point vu. En nombreux Pays d'Africains, la suffisance du lait et celle de la protéine… pour tout le monde, cela ne se produit pas que dans les événements de grandioses, par contre, en nombreux Pays Européens, on voit des citernes de lait versées dans les rues au nom de  manifester les doléances d'éleveurs et des tonnes de protéines jetées dans l'océan et dans les poubelles au nom de l'hygiène… on peut facilement constater trop de denrées de première nécessités en Europe et le contraire en Afrique. Certains endroits de notre planète, on peut avoir un  bon repas complet riche plus desserre juste dans une poubelle, d’autres endroits de notre même planète, il faut vider la poche dans un  restaurant social juste pour soulager l'appétit. Je dis, l’existence de l’humanité sur la planète terre ne possède pas l’équilibre presque à rien particulièrement et dangereusement à les denrées de première nécessité. À mon avis, signés l'accord de l’APE et ces genres d’actes sont des solutions efficaces pour équilibrer l'alimentation et d’autres nécessités humanitaires dans notre planète. Donc, il s’agit d’accepter l’intervention d’industries étrangères dans une mission qui n’est pas encore accomplie par les industries africaines malgré il y a déjà plus d’un demi-siècle d’accession à nos souverainetés. Il s’agit d’améliorer et d'augmenter l’accès de bonnes nutritions cela impacte positivement au coût de la santé publique et à l'économisassions de la poche des consommateurs.

1 - La planète terre est unique.

2 - La ressource planétaire destinée à la survie de l'humanité est unique.

3 - L'espèce humaine sur la planète est unique.

Aucune entre les trois ne possède pas la seconde connue en ce moment dont je parle et chacune est faite pour les deux autres.  À quelle règle de basse fiable et lucide peut-on appliquer pour désigner telle consommation que telle population doit limiter ou pas leur consommation parmi tous les autres consommables de quatre coins de la planète? La quelle ? Je pense que néant!!! Voilà, la question à grande échelle qui mérite une réflexion sérieuse et forte de la part de chaque dirigeant. J'ajoute un quatrième unique pour les dirigeants croyants.

4 - Le créateur de ces trois uniques-là, il est unique (DIEU.)

Quel que soit le prétexte, quand, un dirigeant enferme une population dans un territoire avec des simples frontières pour empêcher que cette ressource-là ne soit pas répandue de manière spontané, qui permet l'accès de tout le monde en cas la famine atteindra un seul individu de cette population, le dirigeant en question va devenir le responsable numéro un, voire même être offensant contre le créateur qui avait créé les trois « uniques » (DIEU) et pourtant si un dirigeant avait fait l'ouverture et l'acceptation à toutes les offres et les interventions venants au reste du monde et fait toute sa possibilité, même si toute la moitié de sa population mourra à travers la famine, cela ne sera pas de sa responsabilité même devant DIEU. (Houwa al halimou sirri)

Explication concernant les antis APE   

Ceux qui sont contre l’APE, ce sont les trois groupes suivants. Le groupe des gens industriels qui comparent l’intérêt général de 1,111 Mrd de la Population africaine avec celui de quelques dizaines de milliers d’employés qui sont dans les quelques industries africaines dysfonctionnées. Le groupe des gens politiciens opposants qui pensent que tous les moyens sont bons pour obtenir le pouvoir. Enfin, le groupe des gens simples citoyens mal informés et influencés par des politiciens malintentionnés.

I -  Les gens industriels ont l'habitude d'argumenter leur désir par la protection d'emplois, en oubliant que leurs homologues industries européennes eux aussi, ils possèdent leurs employés à protéger et en plus de milliers de kilomètres à parcourir avant de débarquer leur produit dans un territoire étranger. Le minimum est qu'une industrie qui a une existence de 15 ans ou plus, elle doit être parée et avoir assez de compétitivité pour concurrencer dans son propre territoire qu'il a bien connu qu'une industrie étrangère qui doit faire des milliers de km avant de débarquer son produit.                                                            

En cette occasion, je vous informe un scandale qui m’a poussé de questionner, où sont les autorités? Le sucre en poudre (une denrée inlavable,) pois 50 kg (une valeur de 25000 FCFA ou plus,) on l’a emballé juste en vrac dans un simple sac tissé en filet le même emballage avec celui de l’aliment de bétail,  l’emballage troué partout, sans imperméable, aucune protection pour le vent et les microbes, le sac laisse les grains du sucre à partout de son passage. Analysons cette problématique à une industrie qui a déjà  45 ans d’existence, elle semble avoir le monopole, elle  possède son propre peuple de 14  millions de consommateurs à fournir  dans son propre territoire,  les frontières sont très bien sécurisées pour elle, qu’elle n'y aura aucune perturbation à ses affaires. L’industrie en question s’appelle, (CSS) installé au Richard-toll (Sénégal) en Afrique de l’ouest, il faut voir l’emballage pour le croire. Vous voyez ! Qui veut recevoir les sacs de sucre de ces genres dans son pays adoré ? Personne!!! Malgré la longue carrière de cette industrie, juste la problématique de ses emballages nous a pris autant du temps que, je ne peux pas parler à propos des autres anomalies comme son prix qui est parmi les prix sucre les plus chers au monde, aussi c’est bon! C’était juste pour toucher le doigt à quelque chose qui montre à quel point la plupart d’industries africaines négligentes croisent le bras à la  perfection de tous les services de leurs entreprises sauf celui de l’encaissement.

Autrement dire avec l’analyse situationnelle. (je suis une industrie paresseuse, je ne peux pas ou je ne veux pas faire ni des  progressions ni plus compétitivité, toutes les autres industries de l’hors frontières ont plus de compétitivité que moi, je ne peux pas faire face ou partager avec eux un marché,  il me faut un chef d'État africain qui m'offrira la consommation de sa population pour que je puisse y sortir, je peux même l'aider à la  sécurisation des frontières, je vais créer quelques employés dans les citoyens de son pays, quand ce chef d’État vaudra renoncer à notre accord, je vais lui  mettre à mal avec les citoyens et leurs familles qui sont mes employés.)  Quel égoïsme ! Je dis, les sociétés et les entreprises sont dans leurs principes bénéfiques. On n'a pas conçu ni l'entreprise, ni l'ONG, ni la société ni rien d'autre… pour l'intérêt général, la seule conception pour ce but, c'est l'État, qui est l'unique structure conçue dans cette planète pour l'intérêt général d'une République, donc, l'État doit être très bien conscient de tel qu'il est à travers le chef. Est-ce qu’est-il logique de sacrifier 10 millions de consommateurs pour préserver 1000 employés ? Je pense que NON ! Comparons la totalité de la dépense de 10 millions de consommateurs chacun à une dépense évitable de 1000 FCFA  par mois, contre la totalité du revenu de 20000 employés industriels chacun gagne 150 mille FCFA  par mois, nous allons voir la différance colossale d’argent qui montre la misère d’une République. Voilà le réel travail médiocre de la plupart d’industries en Afrique!  Mais attention ! Toutes les industries africaines ne sont pas concernées, il y a des industries  africaines qui n'attendent que l'accord APE soit signé, puisqu’elles ont assez de confiance à eux-mêmes et à leurs compétitivités pour installer le manque à gagner dans les trésors publics Européens.

II  - Le deuxième groupe des gens sont les politiciens opposants malintentionnés ou ignorants leur argument favorisé est, la souveraineté. En disant (notre pays est souverain, personne ne doit le revendre aux hommes  blancs.) Quel besoin d'amalgame ! Alors, «les intellectuels en Diplôme» veulent-ils donner quel sens au mot souveraineté? On ne doit plus adresser ni une proposition ni même la parole… à un souverain! D'abord, avec tous mes respects au Diplôme et Diplômés, (il faut savoir que le haut Diplôme, la longue étude, les nombreuses écoles fréquentées et ces genres… n'ont rien à voir avec être l'intellectuel ou un savant, la sagesse est très loin delà. Ma méthode pour l'éclaircir est suivante. Le haut Diplôme est un wagon dans un grand train de nombreux wagons, il est utile, car, il reçoit toujours quelques passagers chez lui dans les très bonnes conditions. Mais attention ! Il ce n'est pas la locomotive et un très grand nombre de passagers peuvent voyager dans le même train sans lui.  Prenons-nous le plus grand intellectuel de tous les temps comme exemple, le Prophète Mahomet (PSL) qui ne pouvait ni lire ni écrire, on a le choix aussi, voici le simple pilote un citoyen de Grande-Bretagne Mr Frank Whittle, c'est une pionnière d'aviation sans diplôme et il a considérablement participé au révolutionnement du Monde vers les années 30. Réagir à une question majeure ou planétaire avec seulement le haut diplôme ou ces genres, cela est la pire ignorance et l 'stupidité, chaque haut diplômé (e) doit être conscient de cela.) Ensuite, l'accord APE c’est la confirmation et le signe de nos souverainetés, car c'est la signature de notre propre chef d'État qui est au-dessus de tout s'il y aura l'APE ou pas, c'est lui seul qui décide. Voilà le vrai sens de la souveraineté pour les soi-disant intellectuels (e) appelés « intellectuels en Diplôme» qui ont seulement intéressé à la souveraineté dans cette affaire. L'accord APE n'a rien à voir avec la souveraineté. Je pense que tout le monde constate la nouvelle stratégie barbare d’opposions en Afrique particulièrement au Sénégal, au lieu opposer sérieusement mais faire l’intoxication et déstabiliser, plus de débat sérieux, plus d’argument technique,  les activités de la nouvelle stratégie d’opposer n’est plus que monter, influencer et radicaliser la population Contre le pouvoir et ses décisions pour déstabiliser Le pays et  y occasionner pour obtenir le pouvoir. Dans l'accord toutes les industries des deux continents sont en même point d'égalité, les industries africaines peuvent aussi inonder le marché européen avec leur produit, s'ils ont la compétitivité nécessaire pour le faire. Mesdames et messieurs les honorables chefs d'État africains ! Je vous en prie, signer l'accord APE  est une solution pour beaucoup de problèmes en Afrique.                       

III – les gens mal informés ne sont pas fautifs, ils sont des simples citoyens comme moi et ils n'ont pas réussi à échapper à l'influence des politiciens malintentionnés, certains n'ont pas lu le contenu de l'accord, les autres n'ont pas compris profondément l'accord ou le véritable enjeu de l'économie, ou bien ils sont des bénéficiaires comme les 'autres dans cette affaire médiocre. On peut consulter autant d’économistes préférés sur mes affirmations, là, on n’aura  que des confirmations. En plus, ces gens influencés-là plus leurs concitoyens, ils sont environ mille fois majorités que l’ensemble de deux autres groupes des gens et en cas non pas l’APE ils sont les seuls victimes et porteurs de fardeau de cette problématique, j’ai sincèrement pitié d’eux et  je leur appele, « la pièce du puzzle,» car, tout tourne autour d’eux et leurs concitoyens. Le reste, c'est à vous les honorables chefs d'État africains, avec tout le respect que je vous dois « un bon dirigeant ne doit pas éviter le malheur ou prévenir le bonheur de quelques électeurs à ses décisions à prendre, aussi c'est normal qu’une bonne décision d'un bon dirigeant soit dérangeante pour quelques citoyens, aucune décision ne peut jouer en faveur de tout le monde, donc, quoiqu'il soit, prenons-nous les décisions qui jouent à la faveur de la majorité comme L'Accord de Partenariat Economique avec l'Afrique de l’Ouest et les décisions de ces genres!»  Je vous remercie ! ____________________________________

Auteur de l’article Galass Diop ad web  www.galassdiop.seneweb.com

Expédié part Galass Diop ad  email galass5@yahoo.fr                                                                 Signature de l’auteur

Le 08 juin 2016                                     Désolé pour les corrigeables                                                  

                                  

   

                                                                    

 L'auteur  diop galass
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés: Lettre, Galass
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
diop galass
Blog crée le 25/07/2014 Visité 40418 fois 24 Articles 917 Commentaires 0 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires