Somone : populations et hôteliers marchent contre l’"occupation illégale" du domaine public maritime

  • Source: : APS | Le 27 juin, 2018 à 11:06:25 | Lu 1326 fois | 1 Commentaires
content_image

Somone : populations et hôteliers marchent contre l’"occupation illégale" du domaine public maritime

Les travailleurs de l’hôtel "Baobab" de Somone (Mbour, ouest), soutenus par des populations locales, ont marché pacifiquement mardi pour protester contre l’"occupation illégale" du domaine public maritime (DPM) à des fins personnelles, a constaté l’APS.
 
Fortement mobilisés, ces marcheurs qui arboraient des foulards
et des tee-shirts, portaient aussi des pancartes avec comme inscriptions : "Non au favoritisme et aux intérêts politiques qui sont en train de tuer le tourisme", "Non à l’octroi d’autorisations de construire à des fins personnelles", entres autres.
 
Les travailleurs ont interpellé les autorités sénégalaises à la tête desquelles le président Macky Sall sur les menaces qui pèsent sur leur outil de travail à cause de la construction d’un immeuble à côté de l’une des piscines de leur hôtel. Cet état de fait perturbe selon eux "la quiétude et la sécurité" des clients.
 
"Cette situation a fait que les clients touristiques et autres tours opérators ont commencé à boudé l’hôtel, constituant ainsi une menace pour la survie de cette entreprise hôtelière, avec une éventuelle perte pour la plupart des employés qui pourraient se retrouver au chômage", a alerté Mamadou Diouf, le secrétaire général de l’Union départementale de la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal (CNTS).
 
Pour ces travailleurs, il y a une contradiction entre le fait de décreter 2018 "année sociale",et la menance de fermeture d’hôtels, particulièrement sur la Petite-Côte, la principale zone touristique du Sénégal.
 
Après la fermeture d’hôtels comme le Domaine de Nianing, Laguna Beach, Sarène Beach, Club Aldiana de Nianing, Espadon club, Savana Saly et Savana Kumba, les travailleurs ne comptent pas baisser les bras. Ils estiment que "si rien n’est fait, nous allons vers la fermeture de l’hôtel Baobab de Somone". 
 
Cet hôtel qui a créé 405 emplois directs et 300 emplois indirects, pourraient envoyer au chômage une bonne partie de ses salariés, compte non tenu des autres Sénégalais qui profitent des retombées des activités touristiques.


Auteur: Aps - APS

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (1)


Lébou En Juin, 2018 (11:47 AM) 0 FansN°: 1
Messieurs de l'hotel , soyons sérieux quand même , il parait qu'entre la construction de BaraTall et l'hotel , il y avait une route prévue de 10m , mais j'ai vu sur Youtube que l'hotel a pris la route jusqu'à se coller à ce monsieur dont vous ne citez pas .



Moi je prévois mes vacances de cette année dans cet hotel , juste que tout le monde soit honnête

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com